Skip to content

Comment l’assimilation de l’azote par les plantes se fait-elle?

L’azote est essentiel à la vie sur Terre. Cependant, bien que l’atmosphère terrestre soit constituée d’azote gazeux à 78 %, cette abondante réserve est inutilisable par la plupart des organismes vivants qui ne peuvent l’assimiler sous cette phase.

En revanche, grâce à une série de transformations, l’azote présent dans le sol peut être assimilé par les plantes, notamment celles qui sont cultivées sur des terres agricoles.

Le rôle de l’azote chez les plantes cultivées

L’azote joue un rôle déterminant à la fois sur le rendement et sur la qualité des productions agricoles. Il est l’un des principaux constituants des acides aminés, des protéines et des acides nucléiques essentiels à leur croissance et à leur développement.

Dans les cultures, une carence en azote réduit la synthèse protéique et par conséquent la teneur en chlorophylle des végétaux, le pigment photosynthétique le plus commun du règne végétal.

C’est ce pigment, situé dans les chloroplastes des cellules végétales, qui donne la couleur verte aux plantes. Mais en plus, la chlorophylle joue un rôle crucial dans la photosynthèse en interceptant l’énergie lumineuse qui sera par la suite transformée en énergie chimique.

En somme, sans azote, le rendement des cultures sera assurément moindre et c’est pourquoi de nombreux agriculteurs adoptent des programmes de fertilisation comprenant un apport en azote.

La plupart des plantes absorbent l’azote contenu dans le sol via leurs racines

Exception faite des plantes de la famille des légumineuses (pois, haricot, soja) qui sont en mesure de fixer l’azote gazeux contenu dans l’atmosphère (N2) par leur symbiose avec les bactéries du genre Rhizobium, la plupart des plantes qui sont cultivées assimilent l’azote minéral.  Elles s’alimentent donc à partir d’azote ammoniacal (NH4+) et de nitrates (NO3) disponibles dans le sol. Évidemment, c’est par leur système racinaire que celles-ci absorbent ces éléments minéraux.

En règle générale, les cultures annuelles absorbent préférentiellement l’azote sous forme de nitrate lorsque celui-ci est disponible. Par la suite, elles le transfèrent aux feuilles où s’opère la réduction enzymatique en ammonium en présence de la nitrate réductase. Cet ammonium est ensuite métabolisé en amide (NH2). Le processus conduira finalement à la formation d’acides aminés qui contribuent au développement et à la santé de la plante.

Les engrais azotés : une bonne façon d’augmenter la quantité d’azote assimilable dans le sol

Au 19ème siècle, un chimiste du nom de Fritz Haber a changé le monde de l’agriculture en réussissant à produire de l’engrais azoté à partir de l’azote de l’air. Selon certains, il aurait littéralement sauvé le monde de la famine en permettant d’atteindre des sommets en matière de rendements agricoles.

Aujourd’hui, de nombreux agriculteurs utilisent des fertilisants granulaires ou liquides enrichis d’azote afin de s’assurer que leurs cultures puissent bénéficier de tous les éléments nécessaires à leur croissance.

La rotation des cultures peut aussi enrichir le sol en azote

Comme mentionné plus haut, certaines variétés de cultures sont capables d’assimiler l’azote de l’air. Même que ces plantes, majoritairement des légumineuses, vont être en mesure de produire plus d’azote assimilable que ce qu’elles utilisent réellement.  D’où la pertinence de procéder à une rotation des cultures sur une terre agricole, c’est-à-dire d’alterner entre la culture d’une légumineuse et celle d’une plante qui nécessite beaucoup d’azote pour croître.

Optimisez votre programme de fertilisation avec Agro-100

En résumé, les sols cultivés doivent contenir une quantité suffisante d’azote assimilable par les pousses pour offrir un rendement optimal. Lorsque c’est le cas, les racines vont puiser dans la terre les éléments azotés dont les plantes ont besoin pour ensuite les transporter aux feuilles où ils seront transformés en acides aminés et protéines qui favorisent sa croissance et sa résistance.

Si vous souhaitez vous assurer que vos cultures aient un apport en azote suffisant, vous pouvez demander conseil à l’équipe d’Agro-100. Plusieurs de leurs produits peuvent prévenir les carences en azote.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn